Triplet pythagoricien

Un triplet pythagoricien est un triplet d'entiers naturels non nuls vérifiant la relation de Pythagore ...



Catégories :

Arithmétique modulaire - Équation diophantienne

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Un triplet pythagoricien est la donnée de trois entiers naturels tels que la somme des carrés des deux premiers entiers vaut le carré du troisième.... (source : fr.vikidia)
  • Un triplet pythagoricien est constitué de 3 nombres entiers naturels a, ... TabOrder, 0 (ce composant sera la premier à avoir la focalisation dans l'ordre des .... La fonction racine carrée s'appelle sqrt en langage Pascal et la fonction qui... (source : pagesperso-orange)

Un triplet pythagoricien est un triplet d'entiers naturels non nuls (x; y; z) vérifiant la relation de Pythagore :

x2 + y2 = z2

Triplets primitifs

Nous dirons qu'un triplet pythagoricien est primitif si les trois naturels x, y, z sont premiers entre eux.

Remarque - Cette définition équivaut à l'affirmation : deux des naturels x, y, z sont premiers entre eux (immédiat puisqu'un diviseur premier commun de deux des nombres divisera le troisième).

Il est évident qu'on obtiendra l'ensemble des triplets pythagoriciens par multiplication des trois nombres par un naturel non nul. On peut par conséquent se contenter d'obtenir les triplets primitifs.

Remarquons que si on divise par z2, on obtient :


\frac{xˆ2}{zˆ2} + \frac{yˆ2}{zˆ2} = 1

C'est-à-dire que les triplets pythagoriciens permettent de trouver les points à coordonnées rationnelles donnés par (\frac{x}{z},\frac{y}{z}) sur le cercle unité.

Lemme préliminaire

Si (x, y, z) est un triplet pythagoricien primitif, alors x et y sont de parités différentes.

En effet x et y ne peuvent être tous deux pairs en vertu de la remarque ci-dessus. D'autre part, s'ils étaient tous deux impairs en posant x = 2s + 1 et y = 2t + 1 on voit que z2 = x2 + y2 serait de la forme 4m + 2, ce qui est impossible puisqu'un tel naturel ne peut être un carré (un naturel pair qui est un carré ne peut être que le carré d'un nombre pair 2q et ce carré 4q2 est multiple de 4).

Comment en obtenir ?

Prenons x un entier naturel supérieur ou égal à 3, dont on cherche un triplet pythagoricien primitif (x, y, z) tel que x² + y² = z², avec x < y.

Voici comment en obtenir un :

1er cas : x est impair.

y est alors égal à (x² - 1) /2 ;

et z est égal à (x² + 1) /2 ; c'est-à-dire y + 1.

2e cas : x est pair (et divisible par 4, sinon le triplet n'est pas primitif).

y vaut alors (x/2) ² - 1 ;

et z vaut (x/2) ² + 1 ; soit y + 2.

Remarque : avec cette méthode, certains triplets pythagoriciens ne peuvent pas être obtenus, comme par exemple (20, 21, 29).

Théorème essentiel

Il y a équivalence entre

Démonstration

y étant pair, posons y = 2u (u \in \mathbb Nˆ*). On a par conséquent z2 - x2 = 4u2, soit (z + x) (z - x) = 4u2.

Comme z + x et z - x sont pairs (x et z impairs), posons z + x = 2s et z - x = 2t (s et t \in Nˆ*). Il vient alors

x = s - t, z = s + t, st = u2.

s et t sont premiers entre eux. En effet tout diviseur premier commun de s et t diviserait s + t = z, s - t = x et 2√st = y, ce qui est impossible (cf. remarque sur les triplets primitifs). Chaque diviseur premier de st = u2 ne peut par conséquent diviser à la fois s et t et , comme u2 est un carré, l'exposant de ce diviseur premier est pair dans celui des 2 nombres s et t où ce diviseur premier figure. Il en résulte que s et t sont des carrés de naturels (non nuls) puisque chacun de leurs diviseurs premiers a un exposant pair. On peut par conséquent poser s = p2 et t = q2.

On a par conséquent bien x = p2 - q2 et z = p2 + q2. De plus st = u2, soit p2q2 = u2 et par conséquent u = pq d'où y = 2pq. Comme s et t sont premiers entre eux, il en est de même de p et q. Comme x > 0 on a p > q. Enfin p et q ne peuvent être de même parité puisque alors x = p2 - q2 serait pair.


(ii) entraîne immédiatement par un simple calcul que x2 + y2 = z2. D'autre part, comme p et q sont de parités différentes, x est obligatoirement impair. Si x et z avaient un diviseur premier commun, ce diviseur diviserait z + x et z - x, soit 2p2 et 2q2. Comme ce diviseur premier ne peut être 2 (x impair), il diviserait p2 et q2 et par conséquent p et q, ce qui est impossible puisque p et q sont premiers entre eux.

CQFD

Exemples de triplets primitifs

(3, 4, 5) (20, 21, 29) (11, 60, 61) (13, 84, 85)
(5, 12, 13) (12, 35, 37) (16, 63, 65) (36, 77, 85)
(8, 15, 17) (9, 40, 41) (33, 56, 65) (39, 80, 89)
(7, 24, 25) (28, 45, 53) (48, 55, 73) (65, 72, 97)

Faits intéressants

Dans un triplet pythagoricien primitif où a et b sont les cathètes et c est l'hypoténuse, a étant impair et b pair (voir lemme préliminaire)  :

c est toujours impair.

c - b est un carré parfait.

c + b est un carré parfait.

(c + a) / 2 est un carré parfait.

(c - a) / 2 est un carré parfait.

Soit a soit b est un multiple de 3.

b est un multiple de 4.

Soit a soit b soit c est un multiple de 5.

Le produit ab est un multiple de 12.

Soit a soit b soit a + b soit b - a est un multiple de 7.


A titre d'exemple, dans le triplet pythagoricien 65 - 72 - 97, où a = 65, b = 72 et c = 97 :

97 est impair,

97 - 72 = 25, qui est un carré parfait (5 x 5),

97 + 72 = 169, qui est aussi un carré parfait (13 x 13),

(97 + 65) / 2 = 81, qui est un carré parfait (9 x 9),

(97 - 65) / 2 = 16, qui est aussi un carré parfait (4 x 4),

72 est un multiple de 3,

72 est un multiple de 4,

65 est un multiple de 5,

65 * 72 = 4680 est un multiple de 12,

72 - 65 = 7, qui est un multiple de 7.


Information trouvée dans le livre Math Power, par Robert Stanton, Éditions KAPLAN.

Voir aussi

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Triplet_pythagoricien.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 10/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu