Signes plus et moins

Les signes plus et moins sont universellement utilisés pour représenter les opérations d'addition et de soustraction et peuvent avoir d'autres significations plus ou moins analogues.



Catégories :

Symbole mathématique - Histoire des mathématiques

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Symbole marque déposée (anglais) Registered trademark sign. /. Barre oblique. Slash; solidus... Signe plus ou moins. Plus -minus sign.» Guillemet français fermant... Signe de négation. Not sign. Point Dot. ÷. Signe de division... (source : olf.gouv.qc)
  • pipe, symbole | (ALT +124).. plus or minus, plus ou moins (ALT+241). ±. plus sign, signe plus (+) (ALT 43), +. point, point (.... (source : glossaire)
  • POINTS DE SUSPENSION. 2027, ‧, POINT DE COUPURE DE MOT. 2028, SÉPARATEUR DE LIGNE... 207A, ⁺, EXPOSANT SIGNE PLUS. 207B, ⁻, EXPOSANT SIGNE MOINS... (source : alis.isoc)
+ –

Ponctuation

Accolades  ( { })  · Parenthèses  (  ( ) )  
Chevrons  ( < >)  · Crochets  ( [ ])  
Guillemets  ( «» ou “ ”)  
Apostrophe  ( 'ou')  · Virgule  ( , )  
Barre oblique  ( /), inversée  ( \)  
Espace  (  )  · Point médian  ( ·)  
Espace insécable  (   )  
Point  ( . )  · Points de suspension  ( …)  
Point-virgule  ( ;)  · Deux-points  ( :)  
Point d'exclamation  ( !), d'interrogation  ( ?)  
Point exclarrogatif  ( ‽), d'ironie  ( Point d'ironie de Alcanter de Brahm.svg)  
Trait d'union  ( -)  · Tiret  ( –)
Autres signes de ponctuation

Diacritique

Accent aigu  ( ´), double  (  ̋ )  
Accent grave  ( `), double  (  ̏ )
Accent circonflexe  ( ˆ)  · Hatchek  ( ˇ)  
Barre inscrite  ( -)  · Brève  ( ˘)  
Cédille  ( ¸)  · Macron  ( ˉ)  · Ogonek  ( ˛)  
Corne  (  ̛ )  · Crochet en chef  (  ̉)  
Point souscrit  ( ?), suscrit  ( ˙)  
Rond en chef  ( ˚)  · Tilde  ( ∼)  
Tréma  ( ¨)  · Umlaut  ( ˝)

Symbole typographique

Arrobase  ( @)  · Esperluette  ( &)  
Astérisque  ( *)  · Astérisme  ( ⁂)  
Barre verticale  ( | ou ¦)  
Cœur floral  (??)  
Croisillon  ( #)  · Numéro  ( №)  
Copyright  ( ©)   Marque  ( ®)   
Degré  ( °)  · Celsius  ( ℃)  
Prime : minute,  seconde et tierce  ( ′ ″ ‴)  
Obèle  ( † et ‡)  · Paragraphe  ( §)  
Donc  ( ∴)  · Parce que  ( ∵)  
Pied-de-mouche  ( ¶)  · Puce  ( •)   
Tiret bas  ( _)  

Symboles typographiques japonais
Symbole mathématique

Plus et moins  ( + −)  · Plus ou moins  ( ±)  
Multiplié  ( ×)  · Divisé  ( ÷)  · Égal  ( = ≠)  
Pour cent  ( %)  · Pour mille  ( ‰ )
Carré  ( ²)  · Cube  ( ³)  · Micro  ( µ)

Symbole monétaire

Dollar  ( )  · Euro  ( €)
Livre sterling  ( £)  · Yen  ( ¥)

Les signes plus (+) et moins (–) sont universellement utilisés pour représenter les opérations d'addition et de soustraction et peuvent avoir d'autres significations plus ou moins analogues.

Histoire

Bien que ces signes nous semblent désormais aussi familiers que l'alphabet latin ou les chiffres arabo-indiens, dits «chiffres arabes», ils ne viennent pas de la grande Antiquité. Le signe de l'addition, par exemple, des hiéroglyphes égyptiens est comparable à une paire de jambes marchant dans la direction dans laquelle le texte a été écrit (dans le cas de l'Égypte antique, il était écrit de la droite vers la gauche) et le signe renversé représentait la soustraction :

D54
D55

Au IIIe siècle, Diophante d'Alexandrie utiliser le signe ? pour désigner la soustraction et une simple succession de signes pour l'addition[1].

En Europe au XVe siècle, les lettres P et M étaient le plus souvent employées pour représenter les signes plus et moins. L'aspect récent des signes modernes semble venir d'un ouvrage rédigé par Johannes Widman en 1489. Le + est une abréviation du mot latin et (comparable à l'esperluète &. ) Le pourrait dériver d'un tilde écrit au-dessus d'un m qui était utilisé pour représenter la soustraction ; ou pourrait provenir d'un signe d'une quelconque sténographie représentant la lettre m.

Autres usages

Le signe plus peut représenter une grande variété de loi de composition internes, différentes selon le dispositif mathématique reconnu. Énormément de structure algébriques possèdent une loi qui se nomme l'addition ou qui ont une ressemblance avec l'addition.

Ce symbole est aussi utilisé en informatique pour représenter des différentes opérations comme la concaténation des chaînes de caractères.

Plus peut aussi représenter :

Tons

Texte en niaboua avec le ton bas indiqué à l'aide du signe moins.

Dans les orthographes de certaines langues tonales africaines (le dan, le godié, le kroumen tépo, le muan, le niaboua, le wan, le wobé, l'yohouré) le signe moins est utilisé pour indiquer un tonème, généralement le ton bas ou le ton descendant. Dans ce cas le caractère Unicode ˗ (U+02D7 lettre modificative signe moins) est préféré.

Phonétique

Dans l'alphabet phonétique international, le signe plus souscrit (U+031F) est utilisé pour indiquer l'avancement du point d'articulation, et le signe moins souscrit (U+0320) pour indiquer le recul du point d'articulation.

Plus et moins dans d'autres cultures

Une tradition juive datant d'au moins du IXe siècle obligeait à écrire plus en utilisant comme symbole le T inversé. Cette pratique a été adoptée dans les écoles israéliennes dans les années 1970 et est désormais devenue courante dans la majorité des écoles primaires (y compris dans les écoles séculaires) et dans quelques écoles secondaires. Elle est aussi en vigueur dans les livres écrits par des auteurs religieux, mais la majorité des ouvrages pour des adultes emploient le symbole international +. L'explication habituelle qui justifie cette pratique est qu'elle évite l'écriture d'un symbole + qui peut faire penser à une croix chrétienne. Les polices Unicode codent ce symbole U+FB29 qui est la lettre hébraïque ? remplaçant le signe plus.

En informatique

Plus, moins et trait d'union (trait-moins).

Le signe moins Unicode est conçu pour être de même largeur que les signes plus et d'égalité. Dans la majorité des polices, ces signes ont un espacement non proportionnel pour que les nombres puissent être aisément positionnés dans des tableaux.

Le trait d'union est le plus souvent plus court en longueur que le signe plus et a quelquefois une taille différente. Il devrait être employé comme signe moins seulement lorsque le jeu de caractères est limité, ou quand des polices non proportionnelles sont utilisées.

Signe plus

Caractère Glyphe Unicode entité HTML
Plus + U+002B = 43  
Lettre modificative signe plus Oo˖Oo U+02D6 = 726
Diacritique signe plus souscrit OoOo U+031F = 799
Exposant signe plus OoOo U+207A = 8314
Indice signe plus OoOo U+208A = 8330

Signe moins

Caractère Glyphe Unicode entité HTML
Trait d'union - U+002D = 45  
Lettre modificative signe moins Oo˗Oo U+02D7 = 727
Diacritique signe moins souscrit OoOo U+0320 = 800
Exposant signe moins OoOo U+207B = 8315
Indice signe moins OoOo U+208B = 8331
Moins U+2212 = 8722 &minus;

Voir aussi

Liens externes

Références

  1. Amy Dahan-Dalmedico et Jeanne Peiffer, Une Histoire des mathématiques - Routes et dédales, Seuil, coll. «Points Sciences», 1986 (ISBN 2020092380) [détail des éditions] , p.  78.

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Signes_plus_et_moins.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 10/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu