Giacomo Inaudi

Giacomo Inaudi, ou Jacques Inaudi, , Italie - 10 novembre 1950 à Champigny-sur-Marne, France) était un calculateur prodige italien.



Catégories :

Naissance au Piémont - Personnalité italienne du XIXe siècle - Personnalité italienne du XXe siècle - Calculateur prodige - Calcul mental - Mathématiques élémentaires - Naissance en 1867 - Décès en 1950

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Histoire et vie du calculateur prodige Giacomo Inaudi.... En une minute, il retient des nombres de 24 chiffres à l'endroit comme à l'envers.... (source : maths-rometus)
  • ... Jacques INAUDI (Giacomo Inaudi : 1867-1950) se fit connaître, tandis qu'il n'était qu'un petit berger pauvre piémontais, par ses capacités de ... (source : landrucimetieres)
  • Découvrez la biographie de Giacomo Inaudi, mais aussi l'actualité de ... Inaudi (1867 - 1892) était pâtre quand la passion des chiffres le prit à six ans, ... (source : 123people)

Giacomo Inaudi, ou Jacques Inaudi, (13 octobre 1867 à Onorato (Piémont), Italie - 10 novembre 1950 à Champigny-sur-Marne, France) était un calculateur prodige italien.

Biographie

Inaudi s'intéressa selon ses dires au calcul mental tandis qu'il gardait des moutons. À la mort de sa mère, il suivit en France ses deux frères aînés qui faisaient profession de montreurs de marmottes. Il exerça plusieurs petits métiers à Marseille, avant d'être découvert par un imprésario. En 1880, Camille Flammarion tenta sans succès de l'initier aux calculs scientifiques.

Au début des années 1890, il attira l'attention des psychologues et des médecins, présentant ses performances devant l'Académie des Sciences (1892-93), et en particulier devant Alfred Binet, qui devait lui consacrer une de ses principales études.

Une séance ordinaire de son spectacle comportait les tours suivants : on relevait les demandes du public, soit un certain nombre d'opérations comme l'addition ou la soustraction de nombres de plus de vingt chiffres, l'élévation au carré d'un nombre de plus de quatre chiffres, quelques extractions de racines (carrées ou cubiques) à condition qu'elles donnent un nombre entier. Ces demandes étaient annoncées oralement à Inaudi qui, tout en échangeant quelques plaisanteries avec le public, donnait à la cantonnade les résultats en une dizaine de minutes. Il donnait ensuite le jour de la semaine correspondant à une date donnée (presque instantanément, en moins de deux secondes). Enfin, il répétait de mémoire les énoncés qu'on lui avait soumis et les résultats correspondants[1].

D'après son acte de décès (mairie de Champigny-sur-Marne) Jacques Inaudi est décédé le 25 novembre 1950; il est dit né à Roccabruna le 15 novembre 1867. Il avait épousé Marie-Antoinette Dombey (Saint-Etienne, 1879 - Champigny-sur-Marne, 1956), fille de Bénédict Jules Dombey, représentant de commerce, qui avait découvert le jeune Inaudi à Marseille en 1879 et l'avait emmené avec lui à Paris.

Performances

Inaudi possédait avant tout une exceptionnelle mémoire des chiffres. Alfred Binet a noté sa vitesse de mémorisation :

et concluait que le temps de mémorisation croît environ comme le carré du nombre de chiffres.

Inaudi déclarait : «J'entends les nombres nettement, et c'est l'oreille qui les retient ; je les entends résonner à mon oreille, tels que je les ai prononcés, avec mon propre timbre de voix, et cette audition intérieure persiste chez moi une bonne partie de la journée.»

Inaudi traitait volontiers les problèmes de progression arithmétique, comme «trouver quatre nombres consécutifs connaissant la somme de leurs carrés», qu'il résolvait en 30 s[2]. Par contre, il mit 1 mn 50s pour «trouver le nombre dont la racine carrée surpasse de 18 la racine cubique», un relatif échec qui montre assez le manque de connaissance mathématique du célèbre calculateur[3].

Bibliographie

Voir aussi

Liens externes

Groupes

Sources

  1. Selon René Taton, Le calcul mental, PUF, coll. «Que sais-je», «Psychologie et pédagogie», p.  96-98 .
  2. SelonJ. Robert, «À la manière d'Inaudi», dans La Nature, no mai 1950, {{{année}}} 
  3. Taton, op. cit., p. 61


Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Giacomo_Inaudi.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 10/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu